Genre : Théâtre
ISBN : 9782342004816 - 68 pages 

Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (PDF). 
Pour vous le procurer : cliquer sur la couverture ci-dessus.
On peut le commander en librairie, ou auprès de l’auteur.
Format papier - 13,00 €
Format numérique - 6,49 €

Note d’intention
Le personnage de l’acteur

Le personnage est semblable à un funambule « fil de feriste » dans une arène de cirque, en équilibre sur son fil, le fil de sa vie,  tendu entre deux socles, celui de la comédie d’un côté, et de l’autre, celui de la tendresse.  
Echappé pour un moment de l’hôpital psychiatrique, il s’est réfugié dans un théâtre où, pendant une heure et quart, il va dévoiler l’ambiguïté de sa personnalité, et prouver in fine que sa folie n’est « pas si folle que ça »...
Son obstacle majeur est d’abord le machiniste pour ce qu’il représente, symbole de la société, grande empêcheuse de rêver en rond ! Alors il  fustige, manipule, mime, danse, singe ou imite, bref, utilise tous ses atouts d’homme de scène pour garder son équilibre. 
Il règle ses comptes à l’hypocrisie, l’absurde, la bêtise. Ses armes favorites sont l’humour, la tendresse et une formidable vitalité. 
S’il implore, ou évoque, sa bonne étoile, son jardin secret, son alter ego, son Pierrot... ou son petit frère disparu, il le fait avec une telle intensité que parfois, il semble s’élever au-dessus de lui-même, devenant ainsi le spectateur et le conteur de sa propre vie, tantôt manipulateur de sa marionnette, tantôt la marionnette elle-même. 
Parfois il semble presque se désintégrer, mais c’est pour renaître sans cesse, de façon inattendue, libre comme l’air, comme le petit Pierrot de son enfance, tel un papillon aux atours flamboyants jaillissant de sa  chrysalide, habité d’un rêve un peu fou et magnifique, son rêve : devenir chanteur !  
Et si le combat est parfois rude, c’est lorsqu’on le sent au bord de la folie qu’il bouscule l’imagination du spectateur et finalement transcende ce semblant de défaite dans une sagesse à la fois simple et profonde, tendre et enjouée. Il est alors l’acteur universel, l’ami, le confident, le miroir du spectateur, son « double », son ami d’un soir... 
Viennent alors les chansons ? Existe alors le chanteur ? Peut-être ! Le public a accompagné la métamorphose; il attend, attendri et complice… jusqu’à ce qu’un bruit de sirène brise le mirage et interrompe  son rêve d’évasion.


Note d’intention de
La compagnie « LES ARTHURS »

Créée en 1990, la compagnie « les ARTHURS » a une place à part dans le paysage culturel Angevin. Compagnie privée, c’est en fondant le théâtre de la « Comédie » en 1994 que ce groupe de jeunes comédiens formés au conservatoire d’art dramatique d’Angers sous la direction de Jean Guichard  puis de Patrick Pelloquet a pu se faire connaître du public angevin grâce aux reprises des grands succès du café-théâtre et du théâtre de boulevard. C’est ensuite que portée par ses multiples collaborations avec le festival d’Anjou, la compagnie a pu atteindre une dimension régionale. D’« un air de famille » en passant par « le dîner de cons », « art » et « une aspirine pour deux » mise en scène par Francis Perrin pour l’ouverture du festival 2002,  le succès des ARTHURS et leur histoire sont intimement liés au festival d’Anjou. 

Liens artistiques et affectifs, l’aventure du festival est chaque fois vécue par la compagnie comme un honneur accompagné de son lot de bonheurs, d’angoisses, de plaisirs, de travail, de rencontres et de joies.

Du plaisir, il y en a eu lors de la rencontre avec l’auteur Bernard Valais. Fou des mots, amoureux du beau verbe,  fondu de la langue française,   passionné du jeu, du spectacle et des acteurs, cet homme là vient de la planète « poésie ».  La découverte du texte « Le Petit Frère du Père Noël »  est un doux régal : drôle, émouvant, fort. Le voyage de ce petit frère est si beau : « jouer » les mots,  jouer « sur » les mots,  chanter, danser, non  vraiment, l’occasion est trop belle pour ne pas tenter l’aventure …

Au risque d’étonner leur public - mais c’est bien là la plus saine et la plus belle perspective de l’artiste - les ARTHURS se jetteront à cœur perdu dans ce projet :
-	Par la mise en scène du spectacle, sous la houlette de Pascal BOURSIER, comédien fondateur de la compagnie des ARTHURS.
-	Par l’accueil du spectacle dans leur théâtre de la Comédie, 1 bis rue cordelle à ANGERS.
http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342004816Textes_de_theatre,_sketches..._files/Notes%20d%27intention%20-%20C.V.%20Interpre%CC%80te%20pour%20Conseil%20ge%CC%81ne%CC%81ral.docTextes_de_theatre,_sketches..._files/Notes%20d%27intention%20Le%20petit%20fre%CC%80re%20du%20Pe%CC%80re%20Noe%CC%88l%20Bernard%20%20Valais.docshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1

Thème musical du spectacle